Factures d’eau : risque de gueule de bois

Namur, le 28 décembre 2004.

Communiqué de presse

Eau du robinet

Prochaines factures d’eau : Risque de gueule de bois

A partir du 1 janvier 2005, les wallons devraient payer le coût-vérité de l’eau. La nouvelle tarification réserve des mauvaise surprises.

Qu’est-ce qui va changer ?

    • Nette augmentation de la redevance[[La redevance actuellement se situe entre 15 ¤ et 36 ¤. La nouvelle tarification la fera bondir à plus de 50 ¤ et, d’après l’évolution programmée, à 90 ¤ en 2010.]] et absence de progressivité du prix de l’eau pour les ménages = pas d’incitation à économiser une eau de plus en plus rare.
    • Le prix de l’eau tourne actuellement autour de 2 ¤/m3. Il devrait dépasser les 3 ¤/m3 en 2010. En cause : le financement des stations d’épuration.
    • Le démergement, jusqu’à présent à charge de la Région, va désormais être payé par les consommateurs d’eau. Cet héritage du passé industriel minier coûte fort cher (12 millions ¤ en 2003). « Faire supporter à la houille blanche les dégâts dus à la houille noire, c’est contraire au coût-vérité » commente Denis Van Eeckhout, Secrétaire général d’IEW.

La nouvelle tarification est-elle légale ?
Le coût – vérité « distribution » est fixé par le distributeur d’eau sur base d’un plan comptable. C’est ici que le bât blesse car ce plan comptable n’a pas encore été arrêté par le Gouvernement wallon.

Notre v½u pour 2005

Une tarification progressive et solidaire comme en Flandre et à Bruxelles.

Contacts : Frédéric SOETE (0479/497 656)

Alain Geerts

Communication & Mobilité

Fermer le menu